Que faire cette semaine ?

Après ce long week end (pour les chanceux), la remise en route est compliquée. Le beau temps pointera-t-il le bout de son nez ? Suspense. En attendant, on ne se laisse pas dépérir ; on écoute les sons de l’ami Xavier Roffi et on met le nez dehors, en restant optimistes. Oui, on pourra se la couler douce « au soleil (…) et réchauffer son corps », ce ne sera pas « le sunlight des tropiques » mais on pourra danser.

  • Du 4 au 9 mai, Radio Campus Paris et le théâtre La Loge présentent la deuxième édition de festival BROUILLAGE qui explore l’art radiophonique et le spectacle vivant sous forme d’expérimentation : théâtre, musique, émission spéciales ou encore ateliers… En live, bien sûr. Le 9 mai aura lieu la soirée de clôture à La Mécanique Ondulatoire, célèbre bar rock and roll du quartier de Bastille. Pour ne rater aucun événement (ce serait dommage), vous pouvez vous renseigner sur le site de Radio Campus Paris.
  • On vous en parlait ici, et bien voici le temps de se rendre au vernissage de l’exposition de l’artiste jean André qui nous offre une toute autre vision de l’érotisme contemporain. Venez donc au 12Mail/RedBull Space, 12 rue du Mail, dans le 2ème arrondissement. Et n’oubliez pas d’envoyer un mail et une photo si vus voulez participer au jeu qui vous permettra peut-être de gagner votre portrait par l’artiste.
  • Amateur de bonnes vibes électroniques, « soyez prêts » (si vous reconnaissez la référence, vous avez droit à une bière et je tiens parole) ; le Marathon Électronique revient pour la troisième année consécutive les 8, 9 et 10 mai. Le Nord Est Parisien aura vous ambiancer dans des lieux insolites tels que disquaires (réminiscence des Disquaires Days?), parcs ou encore jardins. C’est presque l’été ! Pour connaître le déroulement des festivités, rendez-vous sur la page Facebook de l’événement.
  • Pour terminer la semaine en beauté, on vous conseille un brunch avec LE crooner français Marc Thomas, saxophoniste et chanteur devenu incontournable des grands orchestres. Il a été choisi par Claude Bolling comme soliste de son Big Band et nominé en 1998 aux Victoires de la Musique, excusez du peu. Il sera présent vendredi à la Bellevilloise, 19-21 rue Boyer dans le 20ème pour une matinée haute en couleurs. Réservation conseillée au 01 46 36 07 07 ou resa@labellevilloise.com. Le tarif est de 29€ mais pour une telle personnalité, ça vaut le coup.

Crédits visuels : Jean André

Les commentaires sont fermés.