Que faire cette semaine ?

Après un week-end des plus… automnal, l’équipe vous souhaite une meilleure semaine avec sa sélection habituelle des bons plans de la capitale ! On souhaite également de très bonnes vacances aux plus chanceux qui ne savent toutefois pas ce qu’ils ratent dans notre belle capitale…

  • Mercredi soir, rendez-vous funky au Trianon avec George Clinton, l’un des pères fondateurs de la funk et créateur du P-Funk ! Il sera sur scène avec 25 musiciens pour un show d’anthologie. Rappelons qu’il est, avec James Brown, l’artiste le plus samplé de la planète, ce n’est pas rien… En première partie, retrouvez Achille’s Family, une joyeuse bande émergente de la scène néo-funk française. Un avant-goût ici. Pour les places, c’est par  ou encore here.
  • Le Palais de la Découverte, comme son nom l’indique, vous invite à jouer avec la matière ou encore la lumière à travers dix installations qui mêlent arts et science et qui forment l’exposition « XYZT . Prêts pour entrer dans la 3ème dimension ? Vous avez jusqu’au 16 janvier 2016 ! Ça se passe avenue Franklin Roosevelt dans le 8ème arrondissement. Ouvert de 9h30 à 18h du mardi au samedi et de 10h à 19h le dimanche. Les moins de 25 ans- plus de 60 ans-chômeurs et handicapés ne paieront que 7€ tandis que les autres devront débourser 9€.
  • Cet été, le Bal s’intéresse à la « construction de la preuve par l’image », ou comment la photographie peut être utilisée comme preuve, que ce soit dans des affaires judiciaires, dans des manuels historiques ou encore pour des raisons religieuses. Onze cas de mise en scène sont ici étudiés parmi lesquels on cite Alphonse Bertillon, célèbre pour ces photos de crimes, ou encore Secondo Pia et l’image très controversée du Saint-Suaire. Rendez-vous pour l’exposition « Images à charge » au Bal, 6 impasse de la Défense dans le 18ème arrondissement (métro Place de Clichy). 6€ en tarif plein, 4€ en tarif réduit et vous avez jusqu’au 30 août. Vous êtes encore là ?
  • Les plus téméraires adeptes des lieux insolites pourront tenter l’expérience de la Petite Ceinture, ancienne ligne de chemin de fer délaissée après l’apparition du métro. Véritable « corridor écologique », ce gigantesque terrain vague est toutefois interdit… Cependant, la mairie de Paris a ouvert un tronçon de 9000 mètres dans le 15ème arrondissement entre les rues Olivier de Serres et Desnouettes. Pour les amateurs d’adrénaline, vous pouvez y accéder par le pont du canal de l’Ourcq, quai de la Marne ou encore entre le boulevard Émile Augier et le boulevard Jules Sandeau. L’occasion de remonter le temps et de s’offrir une petite promenade entre amis ou en amoureux !

 

Les commentaires sont fermés.