Que faire cette semaine ?

« Winter is coming »… comme dirait notre cher Jon Snow. Néanmoins cela n’a pas que des inconvénients puisqu’ART/CTUALITÉ arrive en force avec plein de bonnes surprises dans son chapeau ! Mais vous saurez tout en temps venu. Pour l’heure, voici, comme tous les lundi, les sorties de la semaine.

  • On démarre sur les chapeaux de roue avec le festival Scopitone de Nantes, spécialisé dans les arts numériques (musique, image, spectacle vivant, installations, performances) qui propose chaque année depuis 2002 de rendre accessible au public les nouvelles formes artistiques de notre époque. Si vous ne pouvez vous y rendre, pas de panique : un de nos collaborateurs y sera pour vous faire un compte-rendu (non-exhaustif). Pour les amateurs de musique : Rone, Yelle, Boris Brejcha, Django Django… Alléchant non ?
  • Un bond dans le temps et nous voici à l’Institut du Monde Arabe, du temps des pharaons et plus précisément du mythe d’Osiris. À travers plus de 250 objets retrouvés lors de fouilles sous-marines dans les anciennes cités de Thônis-Héracléion et de Canope, l’exposition se targue d’éclairer nos lanternes sur les « mystères d’Osiris », des cérémonies de 21 jours en l’honneur de la divinité. Prêts à percer le mystère ? Rendez-vous au 1 rue des Fossés-Saint-Bernard dans le 5ème arrondissement ; vous avez jusqu’au 31 janvier 2016, de 10h à 19h du mardi au vendredi, de 10h à 20h le week end et nocturne jusqu’à 21h30 le vendredi.
  • L’espace Dali consacre une exposition au savoir-faire du maître-verrier Daum et plus précisément aux artistes qui ont travaillé avec lui comme Arman, Louis Derbré ou encore Jérôme Mesnager sans oublier Dali bien sûr. On pourra y voir notamment la célèbre Montre Molle de Dali (1989).Visible jusqu’au 3 janvier au 11 rue Poulbot dans le 18ème arrondissement, ouvert de 10h à 18h tous les jours.
  • La Monnaie de Paris propose un concept novateur et plutôt sympathique : pouvoir repartir chez soi avec une pièce d’une exposition. Point de blague, c’est « Take me I’m yours », à partir de mercredi et jusqu’au 25 octobre, à l’initiative de Christian Boltanski et d’Hans Ulrich Obrist. Plus de 30 artistes ont joué le jeu. On a hâte! La Monnaie de Paris est située au 11 quai de Conti dans le 6ème arrondissement, ouverte tous les jours de 11h à 19h, le jeudi jusqu’à 22h.
  • Vous connaissez forcément le New-Yorker ? Branle-bas de combat, le Parisianer débarque à Bercy Village ! À l’instar de son homologue (ou presque) américain, les couvertures sont signées par 140 artistes de bande dessinée et illustrateurs qui correspondent à 140 visions différentes de la ville. Quelle belle déclaration d’amour… Mais après tout, Paris n’est-elle pas la « ville du bonheur » ? Visible à partir de jeudi et jusqu’au 10 janvier dans les passages couverts de Bercy Village, métro Cour Saint-Émilion.

Crédit photo : Les Montres Molles – Salvador Dali (1931)

Les commentaires sont fermés.