Que faire cette semaine ?

Cette semaine sera placée sous le signe du soleil, il faudra donc en profiter, vous êtes prévenus ! Alors même si l’automne est là, on sort. Un point c’est tout.

  • Le Musée d’Orsay se lance dans une exposition controversée qui retrace l’histoire de la prostitution de 1850 à 1910 en réunissant peintures, photographies et textes. De L’Olympia de Manet à L’Absinthe de Degas, l’exposition propose une lecture sociétale des grandes oeuvres impressionnistes, à l’aube de la Première Guerre Mondiale. Ces oeuvres posent un regard bienveillant sur les « pierreuses », ces femmes qui attendent dans des cafés ou dans la rue. Exposition jusqu’au 20 janvier au 62 rue de Lille dans le 7ème arrondissement. De 9h30 à 18h du mardi au dimanche, nocturne jeudi jusqu’à 21h45.
  • À l’occasion de la Fashion Week, du 29 eptembre au 1er octobre, la figure emblématique de notre enfance Snoopy défile, accompagné de sa soeur Belle, où ils seront habillés par les plus grands couturiers (Dries Von Noten, Diane von Furstenberg, Isabel Marant…). Funky Palais de Tokyo ! Rendez-vous au 13 avenue du Président Wilson dans le 16ème arrondissement, ouvert de midi à minuit pour la modique somme de 10€.
  • Attention, dernières dates pour la pièce de théâtre Mer agitée en fin de journée : jeudi, vendredi et samedi au théâtre de l’Essaïon !
  • À partir de vendredi, le Musée d’Art Moderne inaugure sa nouvelle exposition consacrée au monstre du pop art, Andy Warhol et plus spécifiquement à ses séries, en présentant un aspect essentiel : la répétition à l’infini. Cette rétrospective s’annonce comme la plus attendue de cette rentrée ! Elle durera jusqu’au 7 février au 11 avenue du Président Wilson dans le 16ème arrondissement. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, le jeudi jusqu’à 22h. Comptez 12€ en tarif plein et 9€ en tarif réduit.
  • L’atelier Gustave accueille l’espace d’une semaine les deux artistes Clément Denis et India Leire qui nous offrent une réflexion autour du sacré, du mythologique, spirituel et du fantasmagorique en mélangeant leur médium : mosaïque, peinture et sculpture. Leur collaboration se cristallise autour du symbole du nymphaeum qui est un sanctuaire abritant souvent une source sacrée en son sein, un lieu où l’on donne des offrandes. Le vernissage festif aura lieu le 6 à 18h au 36 rue Boissonnade et sera accompagné par un concert et une performance mais l’exposition est visible à partir de samedi.
  • Samedi soir c’est la Nuit Blanche ! Et comme vous pouvez le deviner, elle sera placée sous le signe de la protection de l’environnement du fait de la COP 21. Cette année c’est le directeur du CentQuatre José-Manuel Gonçalvès qui s’est attelé à la réalisation de deux parcours où plus de trente artistes internationaux mettent notre capitale à l’honneur. Le premier parcours Parc Monceau-Saint-Ouen passera par le Parc Martin Luther King, la Petite Ceinture, la Recyclerie et le Hasard Ludique, nouveau centre culturel de la Petite Ceinture. Le deuxième parcours Gare du Nord-Aubervilliers passera par le 104, la Halle Pajol, la gare Rosa Parks, les entrepôts MacDonald et la forêt linéaire. Grâce au dispositif spécial de la RATP, on ne devrait pas mettre plus de 30 minutes pour aller d’un parcours à l’autre. Découvrez tout le programme ici

Crédit photo : © Andy Warhol, Campbell’s soup cans (1962)

Les commentaires sont fermés.