Que faire cette semaine ?

Et oui Halloween c’est déjà fini, c’était trop court, oui, on le sait bien… Personnellement je ressemblais plus à un zombie hier matin que samedi soir. Mais trêve de bavardages. Si vous souhaitez déjà taper très fort sur la tête de votre collègue/papa/maman/chien/copain/copine/ami imaginaire, détendez-vous et organisez votre semaine sous les bonnes augures de l’art !

  • Vous pouvez démarrer la semaine en douceur, en (re)découvrant l’origine des mythes ainsi que celle de leur représentation, plus précisément leur appropriation par les artistes au musée du Louvre. D’Hercule à Dark Vador en passant par Icare, l’exposition présente tout d’abord les récits imaginés par différentes civilisations pour tenter d’expliquer l’origine du monde et s’intéresse ensuite à la façon dont les mythologies de la culture populaire puisent toujours dans le même répertoire d’histoires et de récits. Vous avez jusqu’au 4 juillet ! Tous les dimanches, lundis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 9h à 18h.
  • A partir de mardi, la Bibliothèque Nationale de France se propose d’explorer l’art de l’estampe française au temps de Louis XIV à travers plus de 160 gravures. Ce procédé, qui était le seul moyen de diffuser alors des images, reflète les mœurs, vêtements et autres habitudes du temps du règne du Roi Soleil. Paré au voyage ? « Images du Grand Siècle » à la BNF, site François Mitterrand jusqu’au 31 janvier. Du mardi au samedi de 10h à 19h, le dimanche de 13h à 19h.
  • Mardi soir, la Micro Galerie (qui porte bien son nom pour les néophytes) inaugure sa nouvelle exposition, « EVANIDIS » consacrée à la photographe Solène Ballesta. Le titre de l’exposition, signifiant qui est voué à disparaître en latin, fait écho au travail de l’artiste qui s’intéresse au féminin, dans ce qu’il a de plus éphémère et de plus impérissable, à travers une série de portraits. Rendez-vous à partir de 19h au 53 rue de la Rochefoucauld dans le 9ème arrondissement pour le vernissage en présence de l’artiste.
  • À partir de jeudi et jusqu’à dimanche, le Salon du Patrimoine Culturel revient pour sa 21e édition et réunit plus de 350 artisans pour représenter le renouveau du patrimoine culturel international et des savoir-faire. Cette année, la modernité est à l’honneur ; des conférences et tables rondes auront lieu tout au long du salon et les exposants présenteront leurs travaux lors de démonstrations en direct. Rendez-vous au Carroussel du Louvre, de 10h à 19h sauf le dimanche de 10h à 18h.
  • Jeudi soir, l’Institut Suédois propose d’inaugurer une exposition pour le moins surprenante : deux designers suédoises ont créé, à partir de chutes de l’industrie textile, 12 tapis pendant 12 mois en utilisant 12 techniques d’artisanat différentes. Elles proposent ainsi une réflexion sur la valeur de l’objet et sur l’importance du design dans la fabrication et dans le processus de recyclage. Venez, vous aussi adopter la Grön attitude avec « RE RAG RUG » à partir de 18h au 11 rue Payenne dans le 3ème arrondissement.

Crédit photo : RE RAG RUG

Les commentaires sont fermés.