Que faire cette semaine ?

On espère que vous avez passé de bonnes fêtes, bien mangé, bien bu, bien ouvert vos cadeaux ! Personnellement, j’ai dû rouler pour rentrer chez moi. Cette semaine, les oiseaux chantent, c’est le printemps : une bonne raison pour mettre les pieds dehors avant le Nouvel An, qui nous clouera au lit pendant plusieurs jours (encore).

  • Nostalgiques de la COP21 ? L’arche de Noé Climat est toujours visible sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une exposition de plus de 140 sculptures animales imaginées, et conçues par Gad Weil, afin de sensibiliser les gens aux enjeux du réchauffement climatique. Si vous avez des enfants, ou à défaut une âme d’enfant, foncez ! Vous avez jusqu’au 4 janvier.
  • Ennui ? Le Musée de la Vie Romantique est là pour vous changer les idées avec son exposition consacrée à la violence, et au fantastique, dans l’art du XVIIIème siècle. David, Delacroix, Géricault, ça vous parle ? Oui, ce sont eux, entre autres. Intitulée « Visages de l’effroi », cette exposition revient sur l’un des sujets de prédilection des artistes romantiques ; en effet, l’artiste romantique n’a pas peur (ha,ha, ha !), d’afficher son mal-être dans une société où les hommes doivent garder leur sang-froid. Focus spécial sur les visages, et un fantastique voyage où dialoguent le monde des vivants et celui des morts. À voir jusqu’au 28 février au 16 rue Chaptal dans le 9ème arrondissement. Ouvert de 10h à 18h et fermé le lundi.
  • Vous n’avez rien prévu pour le Nouvel An ? La mairie de Paris a pensé à vous en vous invitant à un show vidéo « dans la sobriété et le recueillement »  sur la plus belle avenue du monde, j’ai nommé, bien sûr, les Champs Élysées. Le thème du show cette année : le vivre ensemble et la vie heureuse, deux thèmes dont nous avons tous bien besoin en ces temps difficiles. Pour fêter la fin de cette année, une mise en lumière de l’Arc de Triomphe et 4 écrans géants de 50 m². Rappel de la COP21, les Champs seront piétons ! Rendez-vous jeudi soir !
  • Bon, au cas où vous ne seriez pas rassasiés d’expositions sur le climat, la fondation EDF présente, jusqu’au 28 février 2016 « Climats artificiels », exposition qui met en scène de véritables expériences météorologiques. À travers une trentaine d’installations réalisées par des artistes contemporains, de véritables expériences météorologiques sont reconstituées ; le spectateur peut ainsi traverser un nuage, ou se plonger dans une biosphère de verdure, ou encore observer une fumée noire recouvrant petit à petit Paris. Rendez-vous au 6 rue Récamier dans le 7ème arrondissement, entrée libre, du mardi au dimanche de 12h à 19h.

Crédit photo : © Sarah Andersen in Sarah’s scribbles

Les commentaires sont fermés.