Que faire cette semaine ?

Le soleil est décidément au rendez-vous! Pour en profitez, on a ce qu’il vous faut.

  • Lundi, on commence fort la semaine avec « Mutations/Créations » au Centre Pompidou. L’exposition propose de découvrir le futur du design et de l’art en général. Les objets présentés sont high-tech et naturels à la fois, et on peut ainsi apprécier tables, éoliennes et bouteilles d’eau aux formes originales et aux courbes novatrices. L’exposition coûte 14 euros, mais ils en valent le coup.
  • Mercredi, on se donne RDV au Centquatre pour découvrir l’artiste Zimoun. Celui-ci investira entièrement l’espace pour sa toute première « grosse » exposition. Au menu : sculptures sonores, petits objets et autres trésors qui vous donneront une vue d’ensemble sur son travail mais, qui vous feront également évaluer la notion d’espace. Partants ? 
  • Jeudi, on vous emmène en voyage au Musée de l’Orangerie. Le Musée accueille la collection  de la fondation Ishibashi (Tokyo). Beaucoup de belles oeuvres attendues, avec notamment Monet, Renoir, Degas, Cézanne, Picasso, Pollock… Le Musée de l’Orangerie nous invite au Japon à travers cette merveilleuse collection, nous en tout cas on ne dit pas non. Plus d’infos par ici.
  • Jeudi on reste sur notre lancée et, le soir on ira danser sur du Ed Sheera qui sera en concert (unique) à l’Accord Hôtel Arena de Bercy. Nous on est chauds !
  • Vendredi, on termine notre dure semaine de boulot avec le concert de Run The Jewels. Le célèbre duo hip-hop américain sera à l’Elysée Montmartre. Un bon moyen d’entamer le weekend non ?
  • Samedi, on ne pourra pas passer à côté du festival SPRAY ! Le festival de films Street art et graffitis lance sa toute première édition, et c’est organisé par la Manufacture 111. On peut vous dire que ça va envoyer du lourd, notamment avec la projection en exclusivité de « The Banksy Job ». 
  • Dimanche on continue avec le Marathon de Paris. Non, on déconne !… On termine doucement avant de reprendre Lundi et, histoire de nous remettre de notre samedi soir complètement fou, on vous proposer d’aller faire un tour à la Philharmonie de Paris pour voir et entendre JAMAICA JAMAICA ! La musique Jamaïcaine se réduit souvent à Bob Marley et pourtant, elle est tellement bien plus riche. C’est grâce à elle que toutes les musiques urbaines des années 50 ont pu voir le jour par exemple. Alors on compte sur vous dimanche, et on se retrouve là-bas !

Crédit photo : Philharmonie de Paris

Les commentaires sont fermés.