Sara Pi : Douces mélodies pour entamer l’année

Si le premier jour de Janvier assistait, non sans une certaine gêne, à votre retour de débauche, il vous fournissait également le nouvel album de la sensuelle musicienne de 29 ans Sara Pi. Le label Satéllite K signe l’album Break the Chains, audacieux mélange de soul et de bossa-nova qui a le don de panser les migraines les plus tenaces.

La musicienne barcelonaise a suivi une formation pratique et théorique dès l’âge de 6 ans, ça se sent, elle nous revient en ce début du mois de Janvier, quatre années après les titres Neguinho ou I Adore You. Ses débuts dans le reggae, la soul, le rythm and blues, et le funk sont omniprésents dans ce nouvel album qui multiplie les expériences musicales. Les sonorités se bousculent dans une harmonie logique et intelligente, Sara Pi nous présente une palette colorée à l’atmosphère reposante et franchement, ça fait du bien.

C’est certainement sa rencontre avec le producteur brésilien Erico Moreira qui la pousse à composer des albums multilingues, un projet original qui a le mérite de surprendre à chaque nouveau titre. Ainsi, le morceau Liberte-Se offre une magnifique bossa en contretemps aux frontières du reggae, lorsque Don’t Give up s’ancre dans le R&B contemporain, un titre qui rappelle les beaux moments de J-Lo avec une instrumentalisation qui rompt avec l’arrangement harmonique plus proche des sonorités latines. En d’autres termes, on plaque des accords de bossa sur un rythme R&B, ajoutons une jolie voix sur cette hybridité, et pansons nos migraines comme cela est présenté ci-dessus.

Sara Pi marque la première belle découverte de l’année 2016, un premier Janvier ce n’était pas trop dur en même temps, Break The Chains est léger, propre et soigné, en rappelant la chanteuse anglaise de 24 ans Harleighblu présentée comme la nouvelle icône de la soul britannique.

Crédit Photo : b-sidemg.com

Les commentaires sont fermés.