Sous le soleil du Maroc

La Biennale de Marrakech a lieu du 24 février au 8 mai 2016. Pour sa 6ème édition la manifestation est toujours en lien avec l’actualité, afin de mettre en lumière les récents événements au Moyen Orient, et aussi pour rappeler le Printemps Arabe. 

La 6ème édition de la Biennale est marquée par deux changements majeurs. On remarque la prolongation de la durée de la manifestation. Cette année, la biennale se tient du 24 février au 8 mai, et ce pour l’ensemble des lieux d’exposition. L’accès libre prouve la volonté de la manifestation de s’adresser à un public très large et divers. Cette volonté de rendre l’art et la culture accessibles sera l’empreinte de la 6ème édition de cette biennale. A chaque édition la manifestation sait s’affirmer toujours un peu plus, pour devenir ainsi, au fil du temps, un lieu incontournable pour les artistes du monde entier. L’enjeu est donc autant mondial que local, car les artistes savent bien qu’ils jouent un rôle important dans le paysage culturel de Marrakech.

Quoi de neuf là ?

Le titre du projet curatorial, choisi par Reem Fadda, est « Quoi de neuf là ?». Ce titre, de façon très large, permet aux artistes de s’exprimer, et de mettre en avant les nouvelles créations de la scène artistique contemporaine, tout type d’art confondu. Les concepts du temps et du développement sont traités dans le cadre de la création artistique moderne et contemporaine. Ce projet curatorial a aussi pour but de soulever des questionnements plus profonds sur des sujets tels que la politique ou l’économie.

Pour cette manifestation, des oeuvres sont installées dans presque la totalité de la ville. On retrouve donc des travaux d’artistes dans tous les centres historiques de Marrakech. Pour accompagner la biennale, une série d’événements est mise en place comme des spectacles, des expositions d’archives, des séminaires et des conférences, mais aussi des programmes d’études cinématographiques. 

La manifestation tente, grâce à des artistes de renommée mondiale, de mettre en lumière des enjeux socio-politiques. L’art au service du peuple, mais surtout de la société, est ce qui caractérise cette biennale. Cette volonté de démocratiser la culture, et de faire comprendre l’importance des artistes dans notre société contemporaine, est une démarche que nous approuvons particulièrement chez ART/CTUALITE. 

Alors si jamais vous avez envie de soleil et de vous en prendre plein les yeux, on vous conseille d’aller faire un Tour à Marrakech. Les oeuvres sont surprenantes et la Biennale promet d’être une réussite ! Et en plus, à ce qu’il parait, les meilleurs restaurants sont là-bas. On dit ça, on ne dit rien…

Crédit photohttp://www.gites-atlas.ma/forum/viewtopic.php?id=19

Les commentaires sont fermés.