Soutien international après les attentats parisiens

Les messages ne cessent d’affluer de la part de la communauté internationale, qui manifeste à sa manière son soutien à la France et aux familles des victimes. 

Depuis vendredi, on avoue se sentir étourdis et moroses. On pensait pouvoir se réveiller samedi matin et se dire que tout cela n’était qu’un horrible cauchemar, mais non. Une gueule de bois que l’on n’a pas souhaitée et qui, depuis, ne passe pas. Comme pour nous aider à relever la tête après cette tragédie, le monde entier nous soutient depuis ce terrible vendredi 13, afin de montrer que la haine, l’ignorance et la violence, ne vaincront pas face à la fraternité, l’amour et la culture. 

Artistes, sportifs et anonymes du monde entier

Vendredi soir, le groupe de Chris Martin, Coldplay, s’apprête à monter sur scène. Mais, suite à l’annonce des attaques perpétrées à Paris, le concert est reporté. Le groupe joue néanmoins quelques morceaux sur la scène du théâtre Belasco de Los Angeles. Parmi eux, Imagine de John Lennon. 

Dans la nuit du vendredi au samedi, le groupe de rock AC/DC partage via son compte Twitter une photo de son concert, accompagnée d’un message d’espoir : « Nous pleurons cette perte tragique de vie et nous nous dressons avec le monde pour saluer votre joie de vivre. Paix ».

Artctualite-Concert ACDC

© AC/DC

Après avoir annoncé l’annulation de ses deux concerts parisiens, le groupe U2 est venu se recueillir samedi en fin de journée devant le Bataclan, où 129 personnes éprises de liberté et de joie de vivre ont perdu la vie. 

© Franck Fife/AFP

© Franck Fife/AFP

Samedi soir, lors de son concert à Stockholm, la chanteuse Madonna a souhaité « célébrer la vie ». C’est en larmes, la voix troublée, accompagnée de sa guitare, qu’elle a repris La vie en rose d’Edith Piaf, dans un moment émouvant. 

De son côté, l’orchestre et les voix du Metropolitan Opera de New-York ont fait retentir, sous la direction de Placido Domingo, l’hymne français La Marseillaise, reprise en chœur par le public. 

Outre la culture, le sport a également été pris pour cible lors des attentats de Paris. La fraternité étant la plus forte, c’est sur la patinoire de la NHL, les terrains de basket ou de football américain, que La Marseillaise a retenti et le drapeau français brandi par les joueurs.

Les joueurs de Detroit Pistons pendant la Marseillaise, Staples Center, Los Angeles, USA

© ANDREW D. BERNSTEIN / NBAE / Getty Images / AFP

© ANDREW D. BERNSTEIN / NBAE / Getty Images / AFP

Les Broncos de Denver avant le match face aux Kansas City Chiefs :

© Matt York/AP Photo

© Matt York/AP Photo

Au Canada, une minute de silence a également été observée avant un match de hockey, suivie de l’hymne français. En Italie, ce sont tous les matchs de football de la deuxième division nationale qui ont été précédés par La Marseillaise. Dimanche, sur le paddock, les pilotes de Formule 1 ont rendu hommage aux victimes, avant le départ du Grand Prix du Brésil, en défilant sur un camion avec un drapeau français tristement affublé d’un ruban noir. 

Hommage des pilotes aux victimes des atttentats de Paris lors du Grand Prix de Formule 1 au Brésil ce dimanche :

© AFP

© AFP

A l’instar du président américain Barack Obama, qui a manifesté son soutien à la France dès vendredi soir, avec même le président français François Hollande, de nombreux anonymes ont rendu hommage aux victimes. A Washington, des français se sont retrouvés pour se recueillir dans l’émotion, aux côtés d’Américains qui ont encore à l’esprit les attentats du 11 septembre. A Oslo, Barcelone ou Berlin, c’est devant les ambassades de France que sont déposées des fleurs et des bougies en mémoire aux disparus.

Hommage de berlinois devant l’ambassade de France, Berlin, Allemagne :

© Tobias Schwarz/AFP

© Tobias Schwarz/AFP

Des monuments en bleu-blanc-rouge

Les monuments du monde entier se sont illuminés durant le week-end aux couleurs de la France, à commencer par la Tour Eiffel. Le London Eye à Londres, l’Opéra de Sydney, la Colonne de l’Indépendance à Mexico, le Mur des lamentations à Jérusalem, le Christ rédempteur de Rio, la Mairie de Barcelone, ou encore la gare de Mumbai, ont, entre autres, été revêtus de bleu, blanc et rouge pour rendre un hommage poignant après les attentats parisiens.

Le plus symbolique reste sans doute la grande Pyramide de Gizeh où, par solidarité, se sont affichés les drapeaux des pays touchés par des attaques de Daech : l’Egypte, le Liban, la Russie et la France. Ces émouvants gestes de soutien nous montrent que l’heure est désormais à la solidarité et que seule la Liberté guide les peuples.

#Noussommesunis

L’Opéra de Sydney, Australie :

Artctualite-OperaSydney

Crédit photo – William West/AFP

La statue du Christ rédempteur, Rio, Brésil :

Crédit photo Leo Correa/AP

Crédit photo Leo Correa/AP

La gare Chhatrapati Shivaji, Bombay, Inde :

Crédit photo - RAFIQ MAQBOOL / AP

Crédit photo – RAFIQ MAQBOOL / AP

La grande Pyramide de Gizeh, Egypte :

Crédit photo – Thomas Hartwell/ AP Photo

Crédit photo – Thomas Hartwell/ AP Photo

La Tour Eiffel, ce lundi soir en bleu, blanc rouge :

Crédit photo - Epa

Crédit photo – Epa

Les commentaires sont fermés.