Stromae publie un clip anti-Twitter sur les réseaux sociaux

« L’amour est comme l’oiseau de Twitter, on est bleu de lui seulement pour 48 heures ». Ces paroles vous rappellent quelque chose ? Ce sont les premiers mots que chante Stromae dans la chanson « Carmen », parue en 2013 dans son album « Racine Carrée ». A l’époque, il avait fait un carton après avoir vendu environ 2 millions d’exemplaires. Cette musique vient tout juste d’être remise au goût du jour suite à la publication sur les réseaux sociaux d’un clip de la chanson qui s’attaque aux réseaux sociaux !

La surprise que Stromae a réservée à ses fans laisse un goût amer. Plutôt discret sur la toile ces derniers temps, le chanteur belge s’attaque aux utilisateurs compulsifs des réseaux sociaux. Il s’était créé un compte Instagram, à la fin du mois de mars, sur lequel il avait publié plusieurs de ses dessins le représentant au travail. Personne n’avait alors compris de quoi il s’agissait, la surprise a donc été totale au moment de la sortie du clip.

Le scénario de la vidéo, dessiné par Sylvain Chomet, le réalisateur des Triplettes de Belleville, a été pensé en collaboration avec le rappeur Orelsan. Il critique l’addiction des jeunes – et des personnalités ! – aux réseaux sociaux et s’attaque tout particulièrement à Twitter par le biais de son célèbre oiseau, qu’il assimile à un compagnon de plus en plus envahissant.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion, ou l’envie, de voir le clip, voici un petit pitch : c’est l’histoire d’un homme, représenté sous les traits d’un Stromae caricaturé, qui ne vit que dans son monde virtuel. Il est constamment accompagné par l’oiseau de Twitter. Au départ petit et guilleret, celui-ci finit par devenir imposant et agressif. Il se met à grossir jusqu’à prendre tout l’espace et va même jusqu’à mettre lui-même Stromae sur son dos pour le mener où il le souhaite. Il prend ainsi le contrôle de sa vie.

Stromae utilise donc les réseaux sociaux pour dénoncer les réseaux sociaux. Il n’épargne personne puisqu’il déambule aux côtés de Barack Obama et de la reine d’Angleterre, qui possèdent également des comptes sur Twitter. Lui-même s’était pourtant fait connaître par le biais du web, en publiant ses premières vidéos sur YouTube dès 2009. Mais, contrairement à d’autres célébrités ultra-connectées, il s’est jusqu’à présent fait remarquer pour son usage modéré, et toujours en demi-teinte, des réseaux sociaux. Il avait déjà réalisé plusieurs clips, très critiques, notamment celui de sa chanson « Formidable », dans lequel il incarne un homme ivre dans les rues de Bruxelles.

Les réseaux sociaux sont donc au centre de son discours, qu’ils soient bons ou mauvais. Si son clip vidéo critique violemment l’utilisation de Facebook et Twitter, il n’a pas hésité à s’emparer de ces outils pour faire connaitre sa nouvelle production. Il a ainsi dévoilé son clip en exclusivité sur le site BuzzFeed, une plateforme web américaine. Et ce, alors même qu’il s’apprête à entamer une tournée aux Etats-Unis. Stromae fait ainsi figure d’excellent communicant, puisque sa vidéo a déjà été vue plus de 8 millions de fois en moins de 48 heures. Un joli coup de pub, donc.

Crédits : la-croix.com

Les commentaires sont fermés.