Sufyvn, musique soudanaise et beats hip hop

Le producteur installé à Khartoum revient avec le deuxième volume de son projet Pseudarhyth.

Alors que certains passaient le weekend dernier à se retourner la tête, ou à procrastiner, en sachant très bien que tout allait se payer dimanche ou lundi, d’autres voyaient le bout du tunnel en franchissant la ligne des 21 km du Semi-Marathon de Paris, synonyme de délivrance et de courbatures qui, elles aussi, allaient se payer le lundi. Bon, si on vous raconte tout ça ce n’est pas pour vous faire culpabiliser, mais bel et bien pour vous dire que dans nos oreilles tournaient les beats hip hop sur fond de musique soudanaise du « Pseudarhyth Vol.2 ».

Si la musique soudanaise reste assez peu connue du grand public, elle regorge cependant de riches influences orientales et africaines qui lui donnent une vitalité incroyable. Directement installé au cœur de la capitale soudanaise, Khartoum, le producteur Sufyvn a décidé, depuis quelque temps déjà, de profiter de cette énergie musicale pour la coupler à des beats électro et surtout hip hop. A partir de bonnes vieilles cassettes audio « que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » le beatmaker nous offre donc des sons travaillés au scalpel, dans un univers absolument unique, le tout, sorti tout chaud de son studio personnel. Le résultat est surprenant, tant on se trouve à écouter de la musique soudanaise en boucle, chose qui parait de prime abord être quelque chose d’assez… original, voire « chelou ».

Vous l’aurez compris, on ne peut que vous recommander les prodiges de Sufyvn et de ses beats soudanais sur « Pseudarhyth Vol.2 ». On ira même plus loin, en vous encourageant vraiment à écouter le premier volume et surtout, à découvrir « Kerma » et « Meroe », opus sortis respectivement en 2014 et 2015.

Les commentaires sont fermés.