Surf, le bijou gratos de Chance The Rapper

« Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. » Pour ceux qui n’auraient pas compris la référence (oui il y en a, l’autre fois on a même croisé quelqu’un qui n’avait vu Jumanji, c’est vous dire…), cette citation est tirée du long métrage signé Sergio Leone : Le Bon, la Brute et le Truand. En ce qui concerne la musique, le monde se divise également en deux catégories : ceux qui veulent faire du business et ceux qui s’en foutent et qui ont du génie entre les doigts. Chance The Rapper a du génie.

Chance The Rapper, seulement 22 ans, encore toutes ses dents, impressionne tout son petit monde depuis ses débuts. Son talent est indéniable et le gaillard fait toujours le bon choix. Ce qu’on ne savait pas, en revanche, c’est que le petit cachottier préparait en cachette un album sous le nom de son projet Donnie Trumpet & the Social Experiment. Du coup, le 28 mai dernier, il a offert gratuitement Surf, un opus de 16 titres plus que réussi.

Bon, certes, annoncé comme ça cet album fait saliver. Mais, le pire c’est que Donnie Trumpet & the Social Experiment regroupe, en plus de Chance, le trompettiste Donnie Trumpet, Peter Cottontale et Lido. Oui messieurs-dames, approchez, n’ayez pas peur, le produit est de qualité. A cela, on vous ajoute des collaborations avec Raury, Busta Rhymes, ou encore Erykah Badu, rien que ça. Que demander de plus ?

Le pire dans l’histoire c’est que les 16 titres sont effectivement très réussis. Le son est léger, c’est rafraîchissant, mais il ne tombe pas dans la facilité pour devenir un tube de l’été. Non, les acolytes ont créé des sons très fins et travaillés dont on n’est pas prêt de se lasser. Et puis, que dire du flow de Chance The Rapper? Ah… on en reste bouge bée. L’originaire de Chicago (oui encore un) se pointe et rappe superbement bien. Le résultat de cet alliage donne un son difficilement classable. Les influences sont multiples. On retient, bien sûr, l’aspect hip hop assez pop’ mais aussi un peu de la neo soul.

On ne saurait trop vous conseiller de vous procurer au plus vite cet album. Et, pour ceux qui veulent des tuyaux, on donne une mention spéciale à Sunday Candy, No Better Blues, Miracle ou bien Familar.

Les commentaires sont fermés.