The London Original Print Fair

LOPF

The London Original Print Fair s’est déroulée du 5 au 8 mai, à la Royal Academy of Arts, à Londres.

Cette foire est l’une des plus importantes en ce qui concerne les impressions. Pour cette 31ème édition, on y a retrouvé près d’une cinquantaine de maisons d’édition, des collectionneurs, et des galeries de 3 continents.

L’édition de cette année a regroupé des oeuvres qui ont été produites sur une période s’étalant sur 500 ans. On pouvait voir des impressions de grands maitres mais également, d’artistes beaucoup plus contemporains et jeunes. Quel plaisir de déambuler dans les allées, et de pouvoir admirer des Rembrandt, des Miró ou encore des Grayson Perry ? 

La foire a réussi à rassembler, de façon harmonieuse, des travaux de plusieurs époques en un tout cohérent. Les stands avaient chacun leur propre univers, leur propre ambiance. Certains très colorés, et d’autres plus sombres. On croise un Picasso non loin d’un Sir Peter Blake, pour terminer devant une oeuvre de Dürer. 

Cette foire rassemble les maisons d’éditions les plus prestigieuses, et ces dernières offrent au public de superbes sélections. La scénographie est habilement construite, ce qui n’est jamais très simple pour une foire. Certes, l’espace est plus petit que pour la FIAC ou FRIEZE, mais il est agréable de pouvoir naviguer de stands en stands sans se sentir submerger par le flot d’oeuvres exposées.

En résumé, une foire réussie où de très belles pièces sont visibles. Le fait que beaucoup d’oeuvres soient abordables est un détail non négligeable.

Crédits photos : Himmelblau Printmaking Finland, Janne Laine, Stage I, 2015, Photogravure / Royal Academy

Les commentaires sont fermés.