TOP 5

Un de vos amis a acheté un album il y a quelques jours, et depuis vous ne supportez plus ses phrases de faux connaisseur du genre « J’ai découvert un groupe de pop anglaise lors de mon week-end à Londres, ça fait du bien de voyager », ou encore « Je ne trouve pas cela normal d’être obligé de traverser la Manche pour écouter de la bonne musique ». Insupportable dites-vous ? S’il a enfin décidé de la fermer ce matin c’est parce qu’hier soir, il a vu sa révélation du moment au Grand Journal, et que le groupe est…français. Ils ont décidé de chanter en anglais, mais viennent bien de chez nous. Qui sont les artistes rêvant d’une carrière à la Daft Punk ? Petit florilège !

 

Top 5 des artistes français qui sont à deux doigts de prendre un accent anglophone en interview pour rester dans le personnage

Number Fiiiiive, Pony Pony Run Run parce que le titre Hey you date de 2009 et va activer vos souvenirs. C’est bon ? Electro, pop, rock on a un peu de tout et c’est plutôt pas mal. Bon en ce moment c’est un peu silence radio, d’où la dernière place dans le top.

Number Foooour, Revolver parce que le trio parisien évolue dans un univers pop-rock qui oscille entre les sonorités old school du genre et les rythmes du moment. Le dernier album remonte à 2012, du coup, on attend la suite, on leur donne la 4e place dans le top et on relève l’accent français assez prononcé.

Number Threeeee, Lily Wood and the Prick parce que Nili Hadida et Benjamin Cotto se rencontrent par l’intermédiaire d’un ami commun et créent le groupe en 2006. Très bonne initiative puisqu’ils sont élus « Révélation du public » aux Victoires de la musique en 2011. Remixé par Robin Shultz, Prayer in C est l’un des tubes de cet été.

Number Twooooo, Phoenix parce que depuis le début des années 2000, le groupe aux influences Pop/Rock/Electro, est devenu l’une des formations françaises les plus connues à l’échelle internationale. Originaires de Versailles pour la plupart, cette ville est aussi celle d’un célèbre duo aux casques emblématiques.

And the Winner is….. Woodkid parce que l’artiste, né à Lyon en 1983, multiplie les projets avec les plus grands et accessoirement les succès. Musicien, graphiste mais surtout réalisateur, Yoann Lemoine est récemment retourné vers son premier amour à savoir le cinéma. Révélation scène aux victoires de la musique 2014, il a notamment réalisé les clips de Teenage dream pour Katy Perry, Take Care pour Drake ou encore Born to die pour Lana del Rey.

 

 

 

Crédit photo : journeeinternationaledesdrones.org

Les commentaires sont fermés.