TOP 5

On vous avait déjà parlé du Rap dans ses moments les plus fous comme les plus gênants, aujourd’hui, on vous parle du rap dans ses moments les plus doux. Qu’en est-il du simple texte posé sur un sample de jazz. Un seize mesures voire le double pour les plus téméraires, en français ou en anglais, il y en aura pour tous les goûts. Toutefois, qui dit légère brise de jazz signifie texte élaborée pour compenser. Quels sont les artistes qui vous donnent envie de parler en rythme à vos entretiens d’embauche ? Petit florilège !

TOP 5 des rappeurs qui n’avaient pas les moyens de se payer un saxo à leurs début mais ont décidé d’exprimer leur mal être en vers.

Number fiiiiive Kero One parce que le rappeur et producteur d’origine coréenne signait ses graphs sous le pseudonyme de « kerosène ». Il s’est bien calmé aujourd’hui et arpente les sonoritées jazzy ou bossa.

Number fooooour Hi’Levelz parce qu’aujourd’hui il faut appeler son groupe Chromatik. Ce sont les types que nous avons eu le plaisir de voir sur la scène du Daufunk Festival et c’est vraiment sympa.

Number threeeee Jazzy bazz parce que le membre du groupe Cool Connexion et du collectif L’entourage porte bien son nom. Jeune rappeur du 19e arrondissement parisien, son premier EP « Sur la route du 3.14 » mélange hip-hop et jazz d’antan de façon audacieuse.

Number twooooo A Tribed called quest parce que le groupe du Queens formé en 1985 est l’une des principales sources d’inspirations des rappeurs d’aujourd’hui. Le DJ Ali Shaeed Muhamama est d’ailleurs l’un des fondateurs du groupe Lucy Pearl. Rap, Funk, Jazz, tout le monde se côtoie au final.

And the winner is…..Nas parce que le monsieur ne joue pas dans la même catégorie. A 41 ans, Nasir de son vrai nom est un talentueux millionnaire, l’un des meilleurs rappeurs du monde et le rival de Jay-Z (si on peut parler de rivalité lorsqu’on a un yacht qui renferme lui-même un bateau). On s’écoute un son particulièrement sympa et on ferme les yeux.

Crédits photo : lesothers.com

Les commentaires sont fermés.