TOP 5

Au lendemain de la publication de ce top, Art/ctualité sera placé sous protection policière. Les rédacteurs du site vivent maintenant dans la peur, un gilet pare-balles sous leurs chemises, crainte des représailles oblige. En effet, aujourd’hui nous nous attaquons aux révolutionnaires du XXIe siècle, aux poètes maudits boycottés par l’Académie française, ces auteurs disséminés dans l’hexagone que les adolescents mériteraient d’étudier au baccalauréat. Aujourd’hui, nous mettons en lumière les experts de la métaphore, dont la place au Panthéon devrait être réservée. Démontrons à tous ceux qui ne croient plus en l’art, qu’une poignée de mercenaires résiste encore et toujours à ces dictateurs que sont Bernadette Talent, Michel Syntaxe, Gabriel Inspiration, Sylvie Langue Française, ou encore Jean Michel Nanfranchementlestextessontsympas. Petit florilège !

Top 5 des punchlines du rap français créatrices du débat entre les partisans du « raiiii c’est du lourd poto » et ceux du « est-il vraiment sérieux ou le morceau entier est en réalité une vaste supercherie ?»

Number Fiiiiive Seth Gueko pour « J’ai tatoué courage sur ma queue car je prends mon courage à deux mains » dans Aboudouflash.
Nous aurions pu aborder le thème de la prétention mais c’est inutile, tout le monde sait que Seth a des mains d’enfant.

Number Fooooour Rohff pour « Dix ans d’avance, j’accélère. Le rapgame n’a qu’un boss tel le dromadaire » dans ZGA.

Il ne faudra pas s’étonner si tels des touristes, ses adversaires du « rapgame » lui montent dessus.

Number Threeeee Mister You pour « On me commande pas j’suis pas une pizza » dans Passe-Passe.

Sans commentaires. (Voir photo de l’article)

Number Twooooo Mister You pour « Perfection au féminin, contraire de Gillette » dans A toi.

Deux apparitions dans le top, toutes nos félicitations mais il ne faut pas rester là monsieur, il faut partir maintenant. Mention spéciale pour la chanson qui aurait pu s’intituler #RappeurFragile.

And the Winner is…. Fababy pour « Ne dis pas à un nain qu’il comprendra quand il sera grand » dans Flingue dans la bouche.

C’est gênant mais c’est drôle quand même.

Nous rappelons que le Rap n’est pas réductible à ce genre de phrases et qu’il existe une multitude d’artistes extrêmement talentueux, véritables poètes. Le rap est un genre musical comme un autre, on y trouve de nombreuses catégories, différentes, et cet article n’a pas pour vocation d’effectuer une généralité. Art/ctualité met aussi à l’honneur des rappeurs à travers des portraits ou le Son du Jour, eux en valent la peine (BIM l’autre taquet que vous n’attendiez pas).

(Crédit Photo : memegen.fr)

Les commentaires sont fermés.