TOP 5

Que c’est bon de vous retrouver ! Aujourd’hui un top sponsorisé par la radio ado adoooo qui a pour vocation de vous faire découvrir ce que la population pré-pubère féminine écoute pendant l’été. Elles ont entre 11 et 15 ans pour la plupart, et elles écoutent du rap, parce que Kévin a volé l’enceinte de son frère et passe de la musique à fond depuis son sac à dos Hershel lorsqu’il marche dans la rue. Un vrai petit thug qui désactivera son bluetooth à la moindre réflexion d’un agent de propreté, et récupèrera sa paire de couilles le soir avant d’aller se coucher. Quels artistes seront prochainement dans les cinq premières places du top du Journal de Mickey ? Petit florilège !

TOP 5 des artistes qui feront pleurer les jeunes lors de leurs blind tests entre amis dans 8 ans, un peu comme la parodie de Diam’s par Michael Youn.

Number fiiiiive Soprano, parce que le rappeur marseillais n’a eu de cesse de commander des glaçons à Jeffrey pendant deux mois, avec un accent à couper au couteau. Il remet son nez rouge pour le plus grand plaisir des enfants à la recherche de soleil et de bonne humeur.

Number fooooour Fifth Harmony, parce que le groupe est issu de la deuxième saison de l’émission américaine X factor. Kid Ink s’adjoint à elles sur le titre Worth it, qui a été le point de départ de multiples chorégraphies aux pas toutefois limités.

Number threeeee Silento, parce que le rappeur américain de 17 ans fait danser à partir d’un minimum de syllabes relatives à des pas de danse. Avec le titre Watch me il parvient à se foutre de notre g….. gueule en toute légitimité non sans faire penser au duo Rae Sremmurd.

Number twooooo Major Lazer parce que nous allons voir le concert à l’Olympia avec l’équipe et que j’ai entendu Lean On environ 96 fois cet été. J’aimais cette chanson, mais ça, c’était avant. Elle reste bien cool quand même non ?

And the winner is….. Nekfeu, parce que nous avons pu l’entendre dans tout type de situation. On ne présente plus le nouveau prince du rap game, adulé par les jeunes demoiselles, mais également par les trentenaires partagées entre Nique les clones et Le jerk. Des paroles reprises lors des soirées quand bien même elles sont loin de la capitale. Félicitations Ken.

Crédit photo : realnswag.fr

Les commentaires sont fermés.