TOP 5

Ils se sont levés ce matin avec une idée bien précise derrière la tête. Celle de tout envoyer valser, et, partout, nous vous parlons des instruments de musique. Au final, il est tout à fait possible de faire aussi bien, voire mieux, sans ces objets aussi futiles que laborieux dans leur apprentissage. Aujourd’hui cap sur les contrées lointaines de l’a capella pour le plus grand bonheur de leurs voix et de nos oreilles. Petit florilège !

Number fiiiiive Akhénaton, parce qu’il a fait l’objet de mon premier article du coup petit clin d’œil, et aussi parce qu’il montre une fois de plus qu’il reste l’un des papas du rap français.

Number fooooour Street Corner Symphony, parce que le groupe de potes de Nashville multiplie les reprises de titres sur Internet, et peu à peu les dates de concerts. C’est soigné et plutôt sympa quand bien même ils arrivent après la bataille.

Number threeeee Faada Freddy, parce que l’Olympia lui a ouvert ses portes le 5 octobre dernier, et que le quadragénaire sénégalais a de beaux jours devant lui. Fondateur du groupe de rap Daara J, il n’a qu’un album à son actif Gospel Journey et est actuellement en pleine tournée.

Number twooooo Stromae, parce que le succès de ses morceaux ne lui suffit pas, il faut en plus qu’il se lance dans des performances scéniques bien plus intéressantes que la moyenne. Des arrangements soignés pour une interprétation du titre Tous les mêmes qui nous rappelle qu’il est vraiment différent.

And the winner is….. Les Pentatonix, parce que non seulement ils reviennent nous voir dans ce top, mais surtout parce qu’on a de tout, et que les 71 millions de vues suffisent à dire à quel point c’est vraiment cool. On ferme les yeux et on oublie qu’il n’y a pas d’instruments. Tout de suite !

Les commentaires sont fermés.