TOP 5

Ma maman disait toujours « les chansons de Tal c’est comme une boîte de chocolats tu as hâte de l’ouvrir et en fait c’est totalement vide ». Aujourd’hui direction l’oreille droite de Giuliano beau gosse de l’équipe, et accessoirement chargé des relations publiques et de la coordination des expositions d’Art/ctualité. Il a toujours les jambes croisées et le regard d’Al Pacino dans Le parrain lors des réunions, parce qu’il pèse dans le milieu. Je crois que j’ai trouvé le grand brun mystérieux dont rêvent toutes les collégiennes. Voici SON petit florilège !

TOP 5 de celui qui avait tout pour plaire jusqu’à ce que je le surprenne en train de commander un jus de fraise dans un café.

Number fiiiiive Nina Simone, parce que tout comme Assia Zhiri qui dirige Art/ctualité, il a récemment eu vent d’un biopic diffusé sur Netflix. Bien évidemment, il nous dira qu’il l’aime depuis son enfance, et que cela n’a rien à voir avec une découverte récente à travers une page de réclame ponctuant un programme de téléréalité. Lui ferez-vous confiance ?

Number fooooour Lunatic, parce qu’il faut en parler au passé. Ali et Booba forment le groupe en 1994, pour le dissoudre neuf années plus tard. Le bug de l’an 2000 est la conséquence de leur album Mauvais Œil, du lourd en tous points dans la mesure où il deviendra disque d’or, tout en étant issu d’un label indépendant. Mon petit Booba tu as bien changé.

Number threeeee Les Beach boys, parce qu’en 1960 il y avait un groupe en vogue, qui faisait de la surf musique relative au comté d’Orange en Californie. Regardez ce joli look de hippie, qui pourrait croire qu’ils ont vendu 100 millions d’albums ?

Number twooooo Chopin, parce que c’est un type vraiment sympa qui a donné son nom à plein de lycées. Le pianiste polonais romantique sait détendre notre Giuliano lorsqu’il en a besoin, notamment par son « Nocturne en mi bémol majeur ».

And the winner is….. Queen, parce qu’il faut bien accorder un point de plus au groupe londonien fondé en 1970, et mené par notre Freddy préféré. C’est Adam Lambert, chanteur américain de 35 ans issu de l’émission American Idol qui remplace l’interprète de Bohemian Rhapsody (titre qui a d’ailleurs donné son nom à une bière) depuis 2012. Le groupe a effectué une tournée l’année dernière et ça … vous n’étiez pas au courant j’en suis persuadé.

Crédit photo : princedesel.blogspot.com

Les commentaires sont fermés.