TOP 5

En 1970 apparaît la véritable musique soul emmenée par tous ceux que vous connaissez, ne les citons pas ils sont bien trop nombreux. Vingt ans plus tard, ce style devient trop « populaire » au goût de certains qui décident de faire dériver leur barque à partir des accords minimaux utilisés. Ainsi c’est une sonorité voisine qui apparait, tout en parvenant à présenter une identité spécifique. La néo soul ou nu soul s’éloigne du Hip-Hop pour étreindre le jazz, voire des sonorités africaines. Qui sont-ils et à qui profite le business ? Petit florilège !

Top 5 des artistes qui révolutionnent un genre, ou en tout cas forment un réseau musical parallèle, dans le simple but de se voir octroyer une étiquette plus underground. Mais c’est classe quand même.

Number fiiiiive Floetry parce que le duo londonien oscille perpétuellement entre soul, rap, et R&B. Marsha Ambrosius et Natalie Stewart sont une sorte de Brandy et Monica modernes, des accords simples et un style hybride qui rappelle Alicia Keys, la partie commerciale en moins malheureusement pour elles.

Number fooooour Potatohead People parce que leur genre musical se rapproche davantage du Hip-Hop pour le coup, puisque des paroles pourraient s’adjoindre à ce qui ressemble à une instru de rap dans la catégorie du « je me repose sur un vieux canapé ». Les fondamentaux de la soul pour un aspect plus street en ce qui concerne les percussions.

Number threeeee Tall Black Guy parce que le musicien, originaire de Détroit, prouve que la musique peut s’articuler autour des fondamentaux de la soul, tout en prenant des allures de sample. La nouvelle scène de la néo-soul électronique comme on l’aime.

Number twooooo Erykah Badu parce que la chanteuse, native de Dallas, entame sa carrière en tant que rappeuse pour finalement évoluer avec le temps. Nous la connaissons pour sa collaboration avec le pianiste et producteur Robert Glasper sur le titre Afro Blue, et c’est seul qu’Artctualité vous propose de la découvrir aujourd’hui.

And the winner is….. Aaliyah parce que la chanteuse new-yorkaise, qui nous a quittés en 2001, a vendu plus de 30 millions d’albums dans le monde. Artiste et mannequin produite par R. Kelly, son R&B des années 1990 figurait les prémices de ce que nous appelons la néo-soul avec la forme Hip-Hop toutefois légèrement plus accentuée.

Crédit photo: youtube.com

Les commentaires sont fermés.