TOP 5

Lorsque l’adrénaline s’exporte au plus profond de votre corps de lâche, lorsque l’engouement de la foule est tel que votre monde s’ébranle, lorsque l’on vous acclame tel un souverain magnanime, vous gardez la tête sur les épaules, je n’ai aucun mal à vous croire. D’ailleurs, c’est ce que toutes les célébrités font. Toutes ? Non car quelques artistes, ici et là, résistent encore et toujours au sang-froid, et transforment la situation en prise de confiance totale et absolue. Aujourd’hui nous vous parlons du slam, cette technique de folie qui consiste à sauter dans une foule en délire, et à se faire transporter tel un rockeur à son apogée. Rectification, nous nous intéressons aujourd’hui aux slams… ratés. Petit florilège !

TOP 5 de ceux qui auraient mieux fait de rester sur la scène plutôt que tenter de faire mieux que Steevie Wonder qui d’après la légende criait « Are you ready ? Are you ready ? », puis a lamentablement plongé dans les coulisses.

Number fiiiiive Jordan Chevallier, parce que le candidat de l’émission Rising Star s’est légèrement emballé sur son interprétation de « La Foule », le public vote avec joie pour voir le mur se lever, mais n’a pas spécialement envie de prendre une semelle taille 44 entre les deux yeux.

Number fooooour Shy’m, parce que la jeune Tamara aura attendu 29 ans pour réaliser son rêve : sauter dans une foule en délire pendant un concert à Bercy…Et là, c’est le drame…Pourtant je suis persuadé que les hommes de la salle étaient volontaires pour la rattraper.

Number threeeee Steve Aoki, parce que le DJ américain de 37 ans a l’habitude d’effectuer des slams pour retomber le plus souvent sur un bateau pneumatique. Idée incroyable, surtout quand on brise la nuque d’une spectatrice qui se trouve sous le canot.

Number twooooo Miguel, parce que le chanteur californien est fan de R&B, et encore plus fan de son public, il est même prêt à les rejoindre, coute que coute, quitte à s’asseoir sur des gueules au passage, et faire comme si de rien n’était alors qu’il sait…il sait. Quel chiabrena celui-là.

And the winner is….. Georges Watsky, parce que le type a tout compris. Pourquoi faire simple lorsqu’on peut faire compliqué, sautons de 15 mètres sur les gens, c’est génial. Réflexe naturel ? Se pousser, oui bonne réponse ! Du coup il a parcouru la distance toit-sol en quelques secondes. Vive la science.

https://www.youtube.com/watch?v=cIZMf7DsBRs

Crédit photo : doublebarrelwriters.wordpress.com

Les commentaires sont fermés.