TOP 5 des albums les plus vendus de tous les temps

La musique n’est que sensations, la musique n’est que partage de sentiments retranscrits en élégantes sonorités. Des humeurs harmonieuses à consommer sans modération pour se sentir mieux. Non je déconne, c’est aussi des excès, de la drogue, de l’argent, des fêtes avec cet argent et d’innombrables choses ignobles dont vous n’avez même pas idée. Comment ? C’est exagéré? Oui peut-être un petit peu. En tout cas, puisque nous ne pouvons défaire la musique de sa visée lucrative, nous vous présentons aujourd’hui le top des albums les plus vendus de tous les temps, en sachant qu’il est nécessaire de prendre en compte l’évolution des systèmes de vente et d’écoute, la multiplication du téléchargement illégal et beaucoup d’autres choses, mais j’ai la flemme de les énumérer. Petit florilège !

TOP 5 des albums les plus distribués dans le monde de façon non bénévole. Si vous ne connaissez aucun des 5 artistes je me demande comment vous pouvez vous lever le matin sans avoir honte, sans vous demander pourquoi vous êtes aussi important qu’une sandale abandonnée par un enfant qui la trouvait trop laide.

Number fiiiiive Meat Loaf, parce qu’en 1977 l’album Bat Out Of Hell  s’écoule à plus de 40 millions d’exemplaires. L’acteur et chanteur natif de Dallas Marvin Lee Aday apparaitra notamment dans le Rocky Horror Show.

Number fooooour Whitney Houston, parce que c’est une bande originale que nous retrouvons ici, celle du film Bodyguard avec Kevin Costner. I Will Always Love You a énormément plu, apparemment, puisque 45 millions d’individus achètent l’album à sa sortie en 1992.

Number threeeee Pink Floyd, parce qu’entre 45 et 50 millions d’albums The Dark Side Of The Moon sont présents dans les foyers du monde entier. Le groupe de rock progressif britannique dévoile son huitième album en mars 1973, malgré un live treize mois avant cette sortie. Un album non conventionnel dans lequel la métaphore et la portée philosophique sont omniprésentes.

Number twooooo AC/DC, parce que Back In Black, parce que le groupe de hard rock (on ne va pas entrer dans le débat entre ce qui est du hard rock, du métal etc…) présente son septième album en juillet 1980, plus de 50 millions partent comme des petits pains.

And the winner is….. Michael Jackson, parce que l’album Thriller de novembre 1982 s’est écoulé à plus de 60 millions d’exemplaires. Le roi de la pop explose tous les compteurs et se place donc numéro 1 dans la quasi-totalité des pays.

Crédit photo : rock6070.e-monsite.com

Les commentaires sont fermés.