TOP 5 des chansons alcoolisées

C’est parce que le nouvel an approche que nous vous proposons un top qui pourrait s’immiscer dans un recueil d’Apollinaire. L’élégant verre de vin rouge, qui accompagnait la nappe aux couleurs de Noël, laisse sa place à d’autres boissons similaires dont la finalité est différente. Désinhibées, c’est ainsi que les danseuses de la Saint-Silvestre tenteront de se caractériser, tandis que les hommes se tiendront par les épaules en tentant désespérément de coordonner leurs pas grotesques au rythme de la musique. Vous rentrerez à pied, en transports en commun, ou resterez dormir sur place, car il y a peu de chances que vous finissiez sobres aux portes de l’année 2016. Petit florilège !

TOP 5 des chansons bénéfiques pour l’audition mais dont le sujet reste dangereux, et à consommer avec modération, si vous tenez à la vie et à votre dignité sur les réseaux sociaux. Oui Sam, nous t’avons vu danser la Macarena avec une jupe et des talons, alors que ton patron a l’habitude de te voir en costume cravate lui présenter diverses campagnes de communication.

Number fiiiiive Alabama Song parce que Jim Morrison et son groupe de rock, quittent la Californie pour rejoindre votre apéro du 31 décembre. Alabama Song a parcouru les âges depuis Bertolt Brecht en 1927, jusqu’à Dionysos ou Marylin Manson. The Doors et Whiskey Bar.

Number fooooour One Bourbon, One Scotch, One Beer parce que les mélanges sont à éviter mais que John Lee Hooker n’en a que faire. Le bluesman américain qui nous a quittés en 2001, à l’âge de 83 ans, s’exprime ici sans vouloir vous donner d’exemple.

Number threeeee Intoxicated Man parce que Serge Gainsbourg se fait du mal pour notre plus grand Plaisir, paradoxalement. Le génie incontesté vous accompagne à l’aube de votre nuit de folie, dans un pub anglais au cœur de Londres.

Number twooooo Normal parce que c’est la version la moins poétique de la boisson, qui pose que cinq bouteilles de Ballantines correspondent à une consommation caractéristique de l’humain lambda. Rassurez-vous, nous ne vous blâmerons pas si vous avez du mal à finir votre Monaco.

And the winner is….. Je Bois parce que Boris Vian s’abreuve de façon systématique, sans y prendre plaisir, dans l’espoir d’oublier les amis de sa femme.

Crédit photoHuffingtonpost.fr

Les commentaires sont fermés.