Top 5 des meilleurs chants de supporters

Voilà un peu plus d’une semaine que vous êtes happés par la compétition, beau jeu, ambiance et jets de briques, l’Euro 2016 n’est pas de tout repos. Chacun a pu observer que l’ouverture de cet évènement, tant attendu, a été marquée par une prestation mémorable : un illustre inconnu qui s’est fait passer pour Will I Am ! Le direct c’est le direct, pas le temps de niaiser… Bref, un show catastrophique rattrapé de justesse par notre DJ national ! Non je déconne, il levait les bras. Aujourd’hui, cap vers les tribunes des stades les plus enflammés pour un top spécial chants de supporters… Petit florilège !

Top 5 des meilleurs chants de supporters dont les paroles sont, pour certains, aussi audibles qu’un nom de joueur pour Jacques Chirac.

Number fiiiiive « Aux armes », parce qu’à l’origine c’est un chant fasciste, du coup, un peu gênant d’en parler. Pourtant, il est l’un des plus célèbres en France, régulièrement entonné par les supporters marseillais puisque l’espoir fait vivre.

Number fooooour Le besiktas, parce que les turcs ne font pas dans la dentelle. Ni poésie, ni longues paroles, l’unisson suffit à lui-même.

Number threeeee Les corons, parce qu’il fallait faire un petit coucou aux amis lensois, on ne peut pas parler de tous ces clubs allemands, et américains du sud aux hymnes merveilleux, mais ils sont dans nos cœurs. Pour l’heure, on entonne tous en cœurs le titre de Pierre Bachelet.

Number twooooo Horto Magiko, parce que le chant grec a été repris plus tard par les parisiens. Hymne du Panathinaikhos pour les uns, hommages aux substances hallucinogènes pour d’autres, ce chant de supporter reste l’un des plus populaires.

And the winner is…. You Will Never Walk Alone, parce que c’est l’Ecosse, c’est l’Angleterre, c’est le Celtic, c’est Liverpool, ça fout des frissons! De sa composition, par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein en 1945, aux tribunes d’un stade en ébullition, le titre résonne.

Crédit photo : europe1.fr

Les commentaires sont fermés.