TOP 5 : La remise de diplôme

Exit les embrassades familiales, les couleurs chatoyantes, le repas exceptionnel et la magie de Noël. Le réveillon approche mais nous avons choisi de l’esquiver cette semaine parce que nous ne suivons pas la tendance. Ce n’est pas comme si nous avions parlé de Star Wars… Aujourd’hui, petite rétrospective histoire de découvrir ou redécouvrir les artistes qui ont façonné cette année 2015, le talent dans les poches ou le marketing au bout des doigts… Petit florilège !

Number fiiiiive Lana Del Rey, parce que l’album Honeymoon signe le retour de la pulpeuse Elisabeth, un an après Ultra violence. Avec un titre dans le film Big Eyes de Tim Burton, et le MTV Europe Music Awards de la meilleure artiste alternatif, encore une belle année pour Madame Grant.

Number fooooour Ibrahim Maalouf, parce qu’après sa collaboration avec Oxmo Puccino dans les contrées d’Alice et d’un pays merveilleux, le trompettiste nous revient avec Red&Black Light, une orientation légèrement plus populaire pour un son toujours aussi irrésistible.

Number threeeee The Weeknd, parce que l’homme à la coupe insolite a fait les beaux jours du Top 5 toute l’année, partagé entre son talent et sa détresse capillaire. Beauty Behind The Madness a conquis le public, et surtout Rihanna qu’il suivra tout au long de sa tournée pour assurer sa première partie.

Number twooooo Nekfeu, parce que l’album de Ken aura été un véritable raz-de-marée. Avec une réédition de Feu en cette fin d’année et un concert à Bercy dans le viseur, le rappeur a fait du chemin depuis sa participation aux Rap Contenders.

And the winner is….. Kendrick Lamar, parce que le natif de Compton est devenu la nouvelle mascotte des amateurs de rap. To Pimp A Butterfly est un album métissé aux influences multiples, des instrues travaillées, mélodieuses auxquelles s’ajoute un flow unique et original. Que demander de plus ?

Crédit photo : ieseg.fr

Les commentaires sont fermés.