Un avion sans elle, de Michel Bussi

C’est officiel, c’est la rentrée. Fini la plage, la détente et le bronzage. Mais pas la lecture ! Pour te sentir encore un petit peu en vacances, rien de tel qu’un bon livre pour oublier les tracas du mois de septembre. On te conseille Un avion sans elle, de Michel Bussi.

Un avion sans elle, c’est l’histoire d’un accident d’avion, une soir neigeux de décembre. Aucun passager ne survit, à l’exception d’une petite fille âgée de seulement quelques mois. Mais qui est-elle vraiment ? Deux bébés étaient à bord de l’avion cette nuit-là, sans qu’il soit possible de dire lequel a survécu. Un procès est engagé pour déterminer l’identité de la fillette miraculée. Les deux familles se déchirent. Chacune pense que l’enfant est le sien. Mais les indices permettant de prouver sa véritable parenté sont rares et incertains.
La « Libellule », comme la surnomment les médias, est-elle Lyse-Rose ou Emilie ? *

Le roman se lit d’une traite. Il est très difficile de s’arrêter de le lire une fois commencé. Attention aux nuits blanches ! L’écriture est simple mais dynamique. L’intrigue tient le lecteur en haleine et l’écrivain arrive à bien dissimuler son jeu, si bien qu’à la fin de l’histoire, la surprise est totale. Le récit est raconté au travers d’un carnet de notes rédigé par un détective privé, engagé par l’une des deux familles pour tenter de résoudre l’affaire. Le lecteur découvre les indices les uns après les autres et il participe à la résolution de l’énigme.

On se prend facilement au jeu de la reconstitution et on envisage toutes les solutions possibles, bien que la fin soit imprévisible (à moins d’être un voyant, ou d’avoir déjà lu le livre). Les personnages principaux, bons ou mauvais, sont attachants. Chacun à leur manière, ils expriment leur amour pour l’enfant disparu, en tentant par tous les moyens de prouver qu’il s’agit bien du leur et non celui de la famille adverse.

En résumé, ce livre de Michel Bussi est une valeur sûre pour aborder la rentrée en conservant un goût de vacances : le soir en rentrant du travail, le week-end sous la couette ou sur la terrasse, les doigts de pieds en éventail,… Toutes les occasions sont bonnes pour s’évader ! Un mot sur l’auteur : cet écrivain français est connu pour ses romans policiers qui ne se terminent jamais comme on l’imagine. Il est le cinquième auteur français le plus lu en 2014. Son livre Un avion sans elle a été récompensé par le prix Maison de la presse, le Prix du Roman populaire, et le Prix du Meilleur Polar francophone à sa sortie en 2012.

Crédit photo : michel-bussi.fr

Les commentaires sont fermés.