Un jus de kiwi et deux places pour la Cigale

Amateur de funk électronique, de soul langoureuse, et de samples judicieux, repose donc cette biographie de Maitre Gims, et retourne à la billetterie Fnac réserver ta place pour le 10 décembre. French Kiwi Juice ou FKJ sera sur scène à la Cigale et, comme il vaut mieux être seul que mal accompagné, c’est peut-être de ses deux mains expertes qu’il illuminera la salle de son talent.

Vincent Fenton est blanc, mais nous lui pardonnons exceptionnellement ses dreadlocks, dans la mesure où le jeune parisien parvient à nous faire danser, hocher la tête, ou chiller entre amis autour d’une petite bière bien fraîche. Multi-instrumentiste, FKJ s’illustre derrière son clavier puis, une fois la boucle lancée, saupoudre le tapis sonore d’une ligne de basse et d’un riff de guitare aux accents funky, rétro et, paradoxalement, ultra moderne.

En fait, il y en a pour tous les goûts tant les influences sont multiples, et le son original. Le type sait ce qu’il fait et il y a juste ce qu’il faut, du coup, le jus de kiwi français se savoure à la sauce soirée en musique d’ambiance, au casque à fond en allant au boulot, ou en live, afin d’apprécier la performance du jeune homme.

En 2013 sort l’EP Time for a change sur lequel on retrouve les titres Beetween Moods, Unchained ou So Much To Me, un an plus tard, la magie récidive sur l’EP Take Off. Si les paroles vous sont indispensables, pas de panique, les voix sont facultatives mais s’articulent parfaitement autour des morceaux de Monsieur Fenton. Ainsi, les titres Drops ou Learn to fly accueillent respectivement les cordes vocales de Tom Bailey et Jordan Rakei. 

A quoi bon hésiter ? Foncez ! Pour couronner le tout, en plus d’un live qui s’annonce bien sympathique vous aurez peut-être la chance de me croiser…

Crédit Photo : juiceonline.com

Les commentaires sont fermés.