Un tour du monde bien particulier

Philippe Henry-Honegger et Marcela Makarova sont deux aventuriers passionnés qui sillonnent le monde pour partir à la découverte des gens, de leurs styles et de leurs cultures, uniquement guidés par leurs yeux. De silhouette en silhouette, de rencontre en rencontre, ils cherchent à découvrir le monde à travers ceux qui le peuplent. Chaque portrait constitue à la fois une rencontre humaine et la découverte d’un lieu. Une véritable invitation au voyage !

Qui sont-ils ?
Philippe Henry-Honegger est le principal photographe du projet, passionné depuis toujours par les voyages et l’image. Avant de passer à la photographie, il a produit et réalisé des courts-métrages et également fondé et dirigé pendant 7 ans le Festival des Nouveaux Cinémas. En parallèle, il prépare actuellement un nouveau projet sur le milieu des avocats, une autre de ses passions.
Marcela Makarova, son assistante, est arrivée en France à l’âge de 16 ans ; elle a été pendant un temps chargée du développement et de la création de programmes TV chez Shine France. En parallèle, elle se consacre à l’écriture et au théâtre.

Et pourquoi ce projet ?
L’idée de départ est la volonté commune d’effectuer un tour du monde, le projet photo s’est construit en parallèle. A l’issue d’un « voyage-test » en 2012 aux Etats-Unis, ils réalisent que l’utilisation du smartphone ajoute une véritable dimension humaine à leur périple. Pour le tour du monde, ils se dotent d’un Olympus om-d em-5 optique Zuiko 14-42, une véritable machine de guerre qui permet de capturer à la fois la personne (de manière « monumentale ») mais également son environnement, qui joue un rôle capital. Pour cela, ils s’inspirent du travail de Lartigue, Lachapelle et Richardson.

Les gens, ils en pensent quoi ?
Comme Philippe et Marcela le disent, très peu de personnes ont refusé d’être prises en photo. Dès que quelqu’un attirait leur regard, ils allaient immédiatement la voir ; c’est aussi simple que ça. Le principe de base était la spontanéité, mais certaines rencontres se sont néanmoins prolongées, notamment grâce à Facebook (ah la technologie…) !

Leurs projets communs pour 2016 ? La création d’un livre qui retrace leurs périples et de nouvelles expositions !

Vous avez jusqu’au 31 janvier pour voir leur exposition « Tour du monde en 80 styles » présentée à la galerie de l’Angle, 45 rue des Tournelles dans le 3ème arrondissement.

Les commentaires sont fermés.