YIA – Young International Artists

Le YIA s’est terminé aujourd’hui ! La foire a débuté le 23 octobre et rassemblait 65 galeries et 120 artistes au Carreau du Temple.

Fondé en 2010 par Romain Tichit ce salon se tient durant la art-week du mois d’octobre. Pour sa 4ème édition le YIA se déroule dans ce lieu mythique qu’est le Carreau du Temple. Réouvert cette année, il est le symbole même de la création contemporaine. Un lieu en parfaite adéquation avec la volonté de promotion de cette foire.

Ce que nous retenons ce sont des oeuvres choisies avec justesse, créant ainsi une scénographie réussie. Bien que les galeries exposent toutes des univers complètement différents, une certaine harmonie règne au sein de ce lieu.
Comme nous l’avions remarqué à la FIAC : beaucoup d’oeuvres très claires, voire blanches. Comme une volonté d’illuminer le monde, ou d’éblouir le spectateur. Comme si avec l’actuelle situation mondiale les artistes avaient eu besoin d’éclaircir la vue des spectateurs…

Nos coups de coeurs vont directement à la Galerie Valérie Delaunay ainsi qu’à son artiste Valentin van der Meulen (un article à venir prochainement) qui présente un travail fascinant ; ainsi qu’à la galerie Imane Farès et l’oeuvre remarquable de l’artiste Basma Alsharif (article également à venir). Valentin van der Meulen travaille au fusain et efface ensuite partiellement son oeuvre. Le spectateur est alors plongé dans le doute. Il est à la fois possible de s’approprier l’oeuvre mais également de ne plus savoir où nous nous situons.
L’oeuvres de Basma Alsharif elle permet d’avoir un regard totalement différent sur le conflit Israélo-Palestinien mais également sur les relations humaine.
Tous deux ont réellement retenu toute notre attention.

Nous avons également apprécié les oeuvres de la galerie Snap, Sobering ou encore celles présentées par la galerie GVCC (Maroc).
N’oublions pas la sélection de la Galerie Derouillon qui nous a bien évidement fait plus que plaisir.

Le pari de promouvoir de jeunes artistes est réussi ! Nous attendons avec impatience la prochaine édition !

 

 

Crédits photos : YIA

Les commentaires sont fermés.