Entretien avec une artiste – Katherine Liontas-Warren

Qui êtes-vous et que faites-vous ?
Je m’appelle Katherine Liontas-Warren et je suis professeur d’art à l’Université Cameron à Lawton, Oklahoma, où j’enseigne le dessin, la gravure et l’aquarelle. Je suis titulaire d’un Master of Fine Arts (1983) en gravure et dessin de la Texas Tech University et d’un Bachelor of Science in Studio art (1981) de la Southern Connecticut State University. Je suis un artiste actif et professionnel et j’expose mes œuvres à l’échelle nationale et régionale.

Pourquoi faites-vous ce que vous faites ?
Mon métier d’artiste et d’enseignant est un mode de vie très enrichissant et passionnant. J’aime absolument ma carrière et je me sens très chanceuse d’être entourée d’étudiants en art et de collègues qui aiment créer et enseigner l’art. Je crée et j’enseigne l’art parce que c’est une partie de qui je suis, et je crois fermement que l’art est essentiel pour développer des penseurs critiques dans toutes les professions.

Comment et quand avez-vous commencé à vous intéresser à l’art ?
Mes premiers souvenirs de l’art remontent à la fin des années 60. Enfant, je copiais à l’excès les photographies de l’encyclopédie Funk and Wagnells. J’étais déterminé à rendre et à copier ces photographies avec précision et avec un grand souci du détail. Par la suite, j’ai commencé à collectionner des objets tels que des coquillages, des pierres, des bâtons et des bizarreries trouvées dans la nature ou dans des magasins de bricolage. Ces objets sont devenus ma source d’inspiration pour créer des images surréalistes pendant mes études de premier cycle. Je visitais également chaque semaine la Yale Art Gallery, ce qui était très inspirant pour un jeune artiste. Mon travail de fin d’études s’est concentré sur le réalisme abstrait, et après avoir obtenu mon diplôme, j’ai commencé à travailler davantage avec des dessins narratifs et réalistes.

Comment votre pratique a-t-elle évolué au fil du temps ?
Mon expérience personnelle dans l’enseignement a inspiré mon évolution et ma croissance artistique. Je crois sincèrement que l’enseignement et la création artistique sont une nécessité pour moi. Ces deux carrières m’ont permis de rester honnête et ouverte à l’apprentissage de nouvelles méthodes, de nouvelles techniques et au développement de nouveaux concepts.

Quelle est l’œuvre d’art que vous avez préférée ? Pourquoi ?
C’est très difficile de répondre à cette question. Je considère chaque pièce comme une œuvre unique, mais au bout du compte, ce caractère unique est remplacé par une nouvelle œuvre d’art. La création artistique est donc un processus continu de découvertes qui ne cessent jamais.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné en matière d’art ?
Mes mentors à l’école supérieure, tous deux graveurs, m’ont conseillé d’essayer et d’essayer encore, et après cela, d’essayer encore, et quand cela réussit, d’essayer encore.

Quelle est l’astuce ou la technique artistique que vous pouvez partager avec nous et qui vous est vraiment utile ?
Faire de l’art n’est pas facile et si vous vous attendez à ce que ce soit facile, vous vous trompez de carrière. Une bonne technique n’apparaît qu’après avoir commis des erreurs. Et une fois que ces erreurs sont réalisées, apprenez d’elles, et grandissez. Et n’oubliez pas que vous ferez d’autres erreurs au fur et à mesure que vous progresserez dans votre démarche artistique. Cela fait partie de la créativité et de l’apprentissage.

Avez-vous des astuces ou des techniques secrètes que vous utilisez pour sauver une œuvre lorsque vous faites une erreur ?
Mon conseil secret, bien que ce ne soit pas vraiment un secret, est d’essayer et d’essayer encore. Une erreur est un souvenir qui est censé vous diriger et vous éclairer. Une fois que vous avez réalisé le pouvoir d’une erreur, alors le processus de réflexion artistique vous permettra de rechercher et d’étudier l’œuvre d’art du début à la fin. Une erreur vous rend humble.

Quel est votre papier Strathmore préféré ?
Pour mes cours de dessin débutants, je préfère le papier Strathmore 400 Series Drawing, 18 x 24 pouces. Pour mes propres dessins, j’apprécie le papier Strathmore Toned Tan Sketch et les papiers vélin et lisse Bristol Strathmore.

De quel matériel artistique ne pourriez-vous pas vous passer ?
J’aime tout mon matériel d’art. C’est une maladie, une bonne et saine maladie.

Voir plus de Katherine :
Site web : www.katherineliontas.com
Kd’athérine Page Facebook