Vélo-taf : comment protéger son vélo ?

Si vous vous déplacez en vélo, vous devez prendre des précautions pour éviter les accidents. Il est également important d’être prudent lorsque vous êtes à proximité de véhicules motorisés, qui peuvent constituer votre plus grande menace. En plus de rouler prudemment, vous devez toujours savoir où vous allez, que vous soyez dans une voie partagée ou dans une voie séparée. Faites toujours attention à ce qui vous entoure et assurez-vous de mettre un signal avant de tourner. Les bicyclettes doivent dépasser les piétons à une distance sûre. C’est aussi une bonne idée de crier avant de rouler, juste pour avertir les piétons de votre arrivée.

A quoi sert un vélo-taf ?

Le vélo-taf est un excellent moyen de transport et d’exercice pour des millions de personnes. Il s’agit d’un moyen de transport sain qui permet d’économiser de l’essence et de réduire l’usure de votre voiture. Si vous voulez vraiment faire du vélo-taf, il est important de vous assurer que vous avez l’équipement et les vêtements appropriés. Vous serez surpris de voir à quel point c’est facile et à quel point vous vous sentirez mieux ! Si vous envisagez de vous déplacer à vélo, pensez à inviter vos collègues à se joindre à vous – c’est beaucoup plus motivant qu’une voiture !

Comment rouler en vélo-taf en toute sécurité ?

Assurez-vous que vos rayons sont bien formés

S’ils ne le sont pas, vous risquez de désaligner votre pneu et de provoquer un frottement des plaquettes de frein. Lorsque vous nettoyez votre vélo, retournez-le à l’envers, afin de pouvoir l’équilibrer sur le guidon et la selle. Utilisez votre main libre pour faire tourner les pédales, en attrapant la saleté sur le côté de votre paume. Assurez-vous que les rayons sont enseignés, ce qui empêchera le vélo de rouler.

Assurez votre sécurité et celle de votre vélo en respectant le code de la route

Si vous êtes novice en matière de cyclisme, commencez par les routes résidentielles et trouvez un compagnon de vélo. Un ami vous aidera à rester motivé et visible. De même, il est utile de s’entraîner à emprunter des itinéraires en dehors des heures de pointe. Ne roulez pas en écoutant de la musique, qui peut vous priver de signaux de sécurité essentiels. De même, ne passez pas par la porte des voitures. Il est très risqué pour votre vélo d’être heurté par une portière de voiture. Laisser un espace de la taille d’une portière entre les voitures est un autre moyen de prévenir les accidents.

Portez un casque avec un miroir

Ce type de casque est essentiel pour les cyclistes, car il permet de voir le rétroviseur d’une voiture. De plus, le casque sera doté d’une bande réfléchissante qui imite le rétroviseur d’une voiture. En outre, vous devez vérifier les niveaux de pollution atmosphérique locaux. S’ils sont élevés, il est conseillé de porter des lunettes de soleil.

Connaissez les itinéraires avant de vous déplacer en vélo

Toutes les routes ne sont pas plates et bien entretenues. L’itinéraire le plus rapide peut vous amener à emprunter des chemins de terre accidentés ou à monter et descendre des collines abruptes et sinueuses. Ces parcours peuvent nécessiter une attention particulière. Vérifiez toujours les itinéraires à l’avance pour vous assurer que vous n’aurez pas à vous soucier des accidents. Si vous ne savez pas où vous allez, Google Maps peut vous être d’une grande aide.

Envisagez d’ajouter des feux à DEL à votre vélo

Il s’agit d’une mesure de sécurité essentielle pour les navetteurs à vélo. Non seulement ces lumières augmentent votre visibilité, mais elles vous rendent également plus visible pour les automobilistes. Si vous prévoyez de rouler après la tombée de la nuit, pensez à utiliser des lampes corporelles et des vêtements à haute visibilité. Pensez également à acheter des autocollants réfléchissants pour améliorer votre visibilité. Vérifiez les freins de votre vélo et réglez-les correctement.

Planifiez judicieusement votre itinéraire

Évitez les routes très fréquentées et utilisez les routes où la vitesse est plus faible. Respectez toujours la loi et utilisez vos bras comme signaux. En outre, les cyclistes devraient emporter leur téléphone portable et ne transporter que le strict nécessaire. Si vous êtes novice en matière de vélo-taf, entraînez-vous un jour de congé pour vous familiariser avec le sujet. Il vaut toujours mieux être sûr que désolé.

Pensez à votre destination

Planifier un itinéraire avant de quitter votre domicile améliore votre sécurité. Il est essentiel de savoir où vous allez, y compris où se trouvent les détours, et de connaître les zones proches du trajet. Si vous ne connaissez pas bien la région, croiser les cartes de votre ordinateur avec les itinéraires cyclistes populaires sur Strava peut vous aider à vous déplacer. Vous pouvez même obtenir des indications sur Google Maps en utilisant la navigation spécifique aux vélos.

Comment sécuriser votre vélo-taf ?

Vous pouvez protéger votre vélo en utilisant une sacoche ou des sacoches. Ils sont utiles pour transporter des objets encombrants et éviter de fatiguer votre dos. Une sacoche vous gardera également au frais et vous évitera de vous froisser. Une sacoche protège également vos vêtements de l’usure générale. Donc, si vous vous rendez au travail à vélo, veillez à le protéger.

En ce qui concerne les conditions météorologiques, un vélo peut être particulièrement vulnérable lorsqu’il est exposé à la pluie. Si la pluie peut réduire la visibilité, un pare-brise recouvert par une bicyclette peut également empêcher les automobilistes de vérifier les angles morts. Pour éviter ces risques, pensez à porter des vêtements que vous n’aurez pas peur de mouiller. Si vous devez ranger votre vélo à l’intérieur, placez une serviette propre ou du papier journal sous le vélo. En cas de pluie, n’oubliez pas d’emporter des vêtements de rechange secs pour pouvoir vous changer en vêtements propres à votre arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.